Membre du réseau Vidi

Alcoolisation percutanée d’une lésion hépatique

De quoi s’agit-il ?

Ce traitement consiste à réduire la taille ou à détruire une lésion du foie par injections d’alcool à son contact. La ponction est guidée par visualisation sous échographie ou sous scanner. Ces séances sont réalisées dans le service de radiologie.

Pourquoi dans le service de radiologie ?

Ces séances d’alcoolisation seront réalisées dans le service de radiologie car l’échographie ou le scanner permettent de mieux repérer le foie, donc de choisir le bon point d’entrée de l’aiguille et de suivre son trajet dans le foie. Grâce au guidage par l’imagerie, le médecin radiologue pourra injecter l’alcool de façon précise dans la lésion.

Comment va se passer l’alcoolisation ?

Votre coopération est essentielle : elle contribuera à la rapidité du geste de ponction et diminuera les risques de douleur et de complications.
Pour améliorer la tolérance de l’examen, un médicament sédatif (calmant) vous sera administré auparavant.

Déroulement de l’examen

L’alcoolisation comprend 3 étapes principales :

  • le repérage du foie et/ou de la lésion hépatique grâce à l’échographie ou au scanner,
  • l’anesthésie locale effectuée après désinfection de votre peau au niveau du point de ponction provoquera une douleur fugace et minime. Après cela, vous n’aurez plus que des sensations de pression à la peau,
  • l’introduction de l’aiguille et l’alcoolisation proprement dite : l’aiguille est fine et à usage unique.

Le temps nécessaire pour effectuer l’alcoolisation est généralement inférieur à 5 minutes. Il sera parfois nécessaire de faire plusieurs séances (jusqu’à 7 séances) espacées de 3 à 4 jours.
L’injection d’alcool dans la lésion provoque une douleur.

Résultats

Un premier commentaire pourra vous être donné juste après l’examen. Il ne s’agira là que d’une première approche, car les images doivent être ensuite analysées par le médecin radiologue. Le compte-rendu écrit sera disponible dans les meilleurs délais.

Documents importants

  • Questionnaire consentement que vous avez reçu complété et signé
  • Vos radiographies ou précédents examens en rapport avec votre rendez-vous, pour que votre radiologue puisse interpréter votre examen dans les meilleures conditions
  • L'ordonnance du médecin prescrivant l'acte.
  • La liste des médicaments que vous prenez
  • La CARTE VITALE à jour
  • L'attestation CMU ou ACS
  • La feuille d’accident de travail (si besoin)
  • L’attestation si vous êtes en maladie professionnelle
  • Un moyen de règlement (chèque, CB ou espèces)

Informations importantes

Complications et risques éventuels

Quelles sont les complications liées à la ponction ?

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un risque de complication.

Avec le guidage par échographie ou scanner, le geste est plus sûr et les complications sont très rares :

  • au moment de la ponction, la douleur peut être intense.
  • une douleur à l’épaule droite peut survenir dans le quart d’heure qui suit la ponction. Vous la signalerez tout de suite à l’équipe médicale : elle sera, généralement, rapidement soulagée
    par des médicaments antalgiques.
  • exceptionnellement, une hémorragie pourrait nécessiter une transfusion de sang ou de dérivés sanguins, voire une intervention chirurgicale.
Informations complémentaires
Bon à savoir

Quel est le bénéfice de l’alcoolisation de votre lésion ?

Ce traitement est une alternative à la chirurgie. La durée d’hospitalisation est courte. Le radiologue travaille en collaboration étroite avec les autres médecins qui vous soignent de manière à vous assurer les soins les plus appropriés à votre cas.

Les différents centres où sont pratiqués cet examen

45 avenue Carnot - CS 91101

30100 ALÈS CEDEX

Aller au contenu principal